OL, Valbuena : "J'aime quand il y a de la haine dans un match de football, les ambiances chaudes"

Mathieu Valbuena est un joueur au mental d'acier et a révélé aimer lorsque les supporters adverses sont hostiles.

Après plusieurs mois de galère, marqué notamment par l'affaire de la sextape, Mathieu Valbuena a retrouvé un bon niveau avec l'Olympique Lyonnais et semble s'être adapté à son nouveau club. L'international français est connu pour sa force de caractère et sa capacité à rebondir après des épreuves difficiles. L'ancien de l'OM a reconnu avoir un mental d'acier mais n'est pas insensible aux critiques.

"Je suis plus fort que mes problèmes, les critiques, les détracteurs... Même si je ne suis pas un surhomme (...) la force mentale, c'est vrai, c'est le fil conducteur de ma carrière, de tout ce que j'ai vécu depuis le début", a déclaré Mathieu Valbuena dans une interview accordée à Planète Lyon. Accueilli de manière hostile lors de son retour au Vélodrome, l'international français a souvent du faire face à des problèmes durant sa carrière mais a presque toujours su les négocier.

L'ailier de l'OL a hâte de jouer en Turquie contre le Besiktas : "Vous allez dire que je suis fou ou maso, mais moi, j'aime quand il y a de la haine, de la tension pendant un match. Ça me motive encore plus, ça me transcende. Je vous donne un autre exemple : après avoir éliminé la Roma, j'ai dit : 'Moi, je veux Besiktas'. Parce que ça va être chaud ! J'ai déjà joué à Besiktas et Fenerbahçe, et j'aime ces ambiances. Je ne suis jamais rentré sur un terrain en ayant le trac".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages