OL-Wolfsburg : Peter Bosz est-il déjà parvenu à créer « une alchimie » dans le groupe lyonnais ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

FOOTBALL - A l'image de l'éclatant succès de son équipe (4-1), samedi face à Wolfsburg, 4e de la dernière Bundesliga, les débuts de Peter Bosz avec l'OL sont très convaincants

Au Parc OL,

Depuis quand les supporteurs lyonnais n’avaient-ils pas vécu un tel instant de grâce que la 61e minute de cet OL-Wolfsburg ? Un frisson contagieux s’est ainsi emparé des 8.000 spectateurs du Parc OL lorsque Julian Pollersbeck, une semaine après sa relance boulette contre Bourg-en-Bresse (5-1), a glissé un cadeau empoisonné à Castello Lukeba. A partir de là (à 2 minutes sur la vidéo ci-dessous), toute l’action est lunaire, à commencer par le culot impensable de ce défenseur central de 18 ans formé à l’académie, qui pose un râteau parfait entre deux attaquants allemands dans sa surface.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sa course et sa relance, puis les relais impeccables de Pape Cheikh Diop et Jean Lucas, deux joueurs n’étant pas sortis du lot lors de leur prêt à Dijon et à Brest, mettent alors sur orbite Maxwel Cornet et Karl Toko Ekambi. Symboles de la deuxième partie de saison à l’envers de l’OL, ceux-ci se fendent pourtant ici d’une conclusion chirurgicale. OK, ce but 100% régalade a finalement été annulé pour un hors-jeu de Cornet. OK, il ne s’agit que d’un match de préparation estivale et l’ampleur du succès lyonnais (4-1) face au 4e de la dernière (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Mercato OL : Djamel Benlamri quitte déjà Lyon pour s'engager au Qatar SC
Mercato OL : Lyon a envisagé Marcelo Gallardo et Lucien Favre sur le banc, avant de retenir Peter Bosz
Haute-Savoie : « La montagne est devenue notre meilleure amie »… Cinq réfugiés à la conquête du Mont-Blanc avec Yambi
Copa America : Lucas Paqueta envoie le Brésil en demi-finales
OL : Avec son jeu très offensif, Peter Bosz peut-il connaître à Lyon le même « mariage parfait » qu’avec l’Ajax ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles