OM : à Marseille, l'opération "déminage" de Franck McCourt est un succès (pour l'instant)

·1 min de lecture

Est-ce la fin du psychodrame de l'OM ? Malgré un contexte très tendu, un mois après les violences commises autour du centre d'entraînement du club, le propriétaire de l'Olympique de Marseille, Franck McCourt, semble avoir quelque peu repris la main grâce à sa visite dans la cité phocéenne. Arrivé en jet lundi matin, l'homme d'affaires américain a été reçu par le maire de la ville, Benoît Payan, et a échangé avec les représentants des supporters. Des protagonistes rassurés et rassurants quant à l'avenir, du moins à ce stade. 

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Des supporters qui s'estiment "entendus" par le propriétaire

"On a parlé un peu de l'avenir du club, de l'avenir des supporters", raconte au micro d'Europe 1 Rachid Zeroual, vice-président des Winners. "Il nous a fait comprendre qu'il voulait que ça se passe mieux à l'avenir. La mise en demeure [envoyée par la direction du club pour menacer de rompre sa convention avec les supporters mi-février, ndlr], c'est fini, du fait qu'on s'est excusés pour ce qui s'était passé" à la Commanderie fin janvier. "On s'est proposé de rembourser les dégâts."

Alors que les rendez-vous doivent reprendre mardi matin, toujours dans les salons du stade Vélodrome, le bilan est donc positif pour l'instant, confirme Christian Cataldo, du groupe des Dodgers. "Des fois, on peut être écoutés, mais pas entendus. Là, je pense qu'on a été entendus. J'espère que tout le monde va repartir sur de bonnes bases. C'est ce qu'il faut...


Lire la suite sur Europe1