OM : Combien ça coûte de recruter Bryan Gil (Tottenham) ?

Bryan Gil transfert OM
Bryan Gil, un latéral dans le viseur de l’OM.

Après une saison 2020-2021 décevante, avec une 5e place décrochée, l’OM a bien su rebondir l’exercice suivant, en sécurisant la 2e place, et permettant aux Phocéens de retrouver la Ligue des Champions. Le club cherche donc à se renforcer cet été, et d’après Fabrizio Romano, les dirigeants marseillais seraient intéressés par Bryan Gil. L’ailier polyvalent est un talent réputé en Liga. Après des passages à Séville, Leganes ou encore Eibar, le gaucher a été recruté par Tottenham, en juillet 2021, contre 25 millions d’euros, payés aux Andalous. Après une première moitié d’exercice sans temps de jeu, le jeune Espagnol a été prêté à l’intersaison à Valence. Expérience peu concluante qui n’a pas stoppé la baisse de sa cote marchande.

La cible de l’OM est signé sur le long terme avec Tottenham

Estimé à 30 millions d’euros après ses premiers mois en Premier League, Bryan Gil en vaut désormais quasiment moitié moins (18 millions d’euros) selon Transfermarkt. Une chute de valorisation qui n’est pas celle de l’Observatoire du football. Le CIES évalue le joueur entre 30 et 40 millions d’euros. Cette différence est sûrement due à son âge (21 ans), mais également à son long contrat avec les Spurs. L’été dernier, l’international espagnol a signé un bail de 5 ans, ce qui le lie au club jusqu’en juin 2026. Émargeant à 210 000 euros brut mensuels, l’ancien sévillan se trouve juste en dessous de la moyenne salariale de l’effectif olympien (226 000 euros brut mensuels).

Les Phocéens seraient intéressés par un prêt de Bryan Gil

D’après Fabrizio Romano, l’OM opterait plutôt pour un prêt du talent espagnol, et non un transfert définitif. Il pourrait s’agir d’une solution qui profite aux deux parties, puisque le joueur obtiendrait du temps de jeu, ainsi que de l’expérience dans un grand championnat et en Ligue des Champions, tandis que Marseille recevrait un élément à fort potentiel pour l’aider dans son développement. Par le passé, les dirigeants phocéens ont plusieurs fois eu recours à des prêts, dont certains se sont avérés être judicieux. Nous pensons notamment à Mattéo Guendouzi, ou encore Cengiz Under. Reste à voir si une option d’achat sera incluse, comme c’était le cas pour les deux joueurs précédents.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles