OM : Combien ça coûte de recruter Hwang Ui-jo (Girondins) ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Hwang Ui-jo OM transfert
L’OM serait venu aux renseignements pour Hwang Ui-jo.

Dario Benedetto officiellement parti, au moins un an à Elche, l’Olympique de Marseille cherche désormais à remplacer l’attaquant argentin, à la pointe de son attaque. Plusieurs pistes sont évoquées, en ce moment, il est question d’Alexander Sørloth, de Giovanni Simeone, d’Ike Ugbo ou, ici, du joueur des Girondins de Bordeaux, Hwang Ui-jo.

L’OM suivrait Hwang Ui-jo pour remplacer Benedetto

Le buteur international sud-coréen est à Bordeaux depuis l’été 2019, il a rejoint le FCGB contre une indemnité de 2 millions d’euros, hors bonus, payée au Gamba Osaka, au Japon. Depuis, le joueur de 28 ans s’est valorisé sur le marché des transferts. A des niveaux peut-être même trop élevés, si l’on en croit la confession d’un dirigeant de l’OM, à La Provence, selon qui les Marines seraient possiblement gourmands.

Les Girondins seraient-ils gourmands avec leur joueur ?

Valorisé sur ce marché des transferts, Hwang Ui-jo est donné à 6 millions d’euros, par Transfermarkt et sensiblement autant – entre 4 et 7 millions -, du côté de l’Observatoire du football. Cela, visant à compenser les deux saisons qu’il reste au contrat du joueur, sur les quatre qu’il a signé avec le club au scapulaire. Il lui rapporte près de 120 000 euros brut mensuels, moins les primes. A Marseille, le dossier de l’attaquant devrait se décanter sous peu, maintenant que Benedetto a trouvé son point de chute.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles