OM-Amiens: Marseille lâche deux points sur le fil, malgré le retour de Thauvin

RMC Sport

Beaucoup de frustration malgré un score plutôt logique... André Villas-Boas a explosé de colère ce vendredi, après le coup de sifflet final qui actait le match nul de l'OM contre Amiens (2-2), en ouverture de la 28e journée de Ligue 1. Exaspéré, le technicien portugais est venu sur la pelouse pour une explication musclée avec l'arbitre. Et puisque le premier carton jaune n'a pas suffi à le calmer, l'ancien coach de Tottenham en a pris un deuxième. 

Marseille menait depuis le temps additionnel de la première période, grâce au but de Morgan Sanson venu un peu contre le cours du jeu. Dimitri Payet, étincelant une nouvelle fois et qui a fait très mal à la défense amiénoise sur chaque accélération, a fait le break à la 56e minute sur une frappe déviée. 

Une égalisation qui fait enrager AVB

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Mais la réduction du score de Sehrou Guirassy sur penalty à la 84e a relancé les assauts amiénois. Qui y ont cru jusqu'au bout pour aller arracher un nul finalement mérité compte tenu des occasions des visiteurs. Même si l'égalisation de Saman Ghoddos fera jaser: elle vient sur un contre après une faute à l'épaule sur Valère Germain. 

"On a manqué de contrôle", résume André Villas-Boas sur Canal+, le ton de nouveau apaisé après avoir enragé contre l'arbitre. Le technicien a d'ailleurs largement taclé les arbitres en charge de l'assistance vidéo, pestant contre le penalty accordé à Amiens pour un contact de Jordan Amavi sur Guirassy. 

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi