OM : un an qui a tout changé

Rudi Garcia, le coach de l'OM, demande à ses hommes de ne rien lâcher pour la dernière journée de Ligue 1.

Le 13 avril 2016, une bombe a changé l'histoire de l'Olympique de Marseille. Murmurée depuis plusieurs mois, la mise en vente du club marseillais par Margarita Louis-Dreyfus devenait une réalité. Dans un communiqué, la propriétaire russe annonçait sa volonté de céder l'OM. S'ouvrait alors une période folle où les rumeurs succédaient aux informations démenties. Des Iraniens, des russes, un banquier italo-suisse basé à Dubai, des Chinois, un homme d'affaires luxembourgeois... Tout ce que compte la planète d'investisseurs plus ou moins crédibles y est passé. Vincent Labrune lui-même tentait de monter un tour de table. Après quatre mois à entendre tout et son contraire, Margarita Louis-Dreyfus sortait de son sac à main Frank McCourt un milliardaire américain qui n'avait jamais été cité ou presque. L'OM changeait d'ère. Un an après sa mise en vente, le club n'a plus grand chose à voir avec ce qu'il était douze mois plus tôt.

Les grandes sagas du mercato

Propriétaire

Les Marseillais ont découvert Frank McCourt un jour d'août lorsqu'à la surprise générale il était présenté à Jean-Claude Gaudin et aux médias. Discret jusqu'au closing, l'ex-propriétaire des Dodgers de Los Angeles s'est révélé être un patron très présent. L'Américain séjourne régulièrement en France, assiste autant que possible aux matches de l'OM. Lui qui a annoncé vouloir investir 200 millions d'euros (un minimum sans doute...), vise haut. McCourt veut gagner, titiller le PSG et rêve de triompher un jour en Ligue des champions. Au quotidien, le boss olympien est en lien direct avec Jacques-Henri Eyraud en qui il a toute confiance. Au départ de l'aventure, McCourt a rencontré Garcia et Zubizarreta avant de valider leurs venues. En six mois, le Bostonien a démontré qu'il était ambitieux, impliqué, passionné et décidé à investir lourdement. Tout le contraire de MLD...

Dirigeants

Dans l'organigramme, un immense ménage a été opéré. Dès la prise de contrôle du club par McCourt et la nomination de Jacques-Henri Eyraud, en lieu et place de Giovanni Ciccolunghi qui avait lui même remplacé Vincent Labrune en juillet, les premières décisions sont tombées à un rythme soutenu. Quelques semaines ont suffi pour que les têtes changent. Exit Laboz, Dufoix et Jacob. L'OM a nommé Jean-François Richard au poste de directeur général adjoint en charge du marketing, Baptiste Viprey comme directeur administratif et financier et surtout Andoni Zubizarreta  directeur sportif. Ancien DS du FC Barcelone, la carte de visite du Basque a fait basculer l'OM dans une autre dimension et crédibilisé le projet McCourt. A ses côtés, Albert Valentin et Miguel Bertran ont été nommés directeur sportif adjoint et directeur marketing adjoint en charge du développement international. Thierry Aldebert a été recruté pour devenir directeur de la sécurité. En un an, l'OM est passé d'une direction qui avançait dans le brouillard à un organigramme clair et précis où chacun connaît sa mission. Et ça change tout.

Entraîneur

Lorsque MLD annonce la mise en vente du club, l'OM est dirigé par un Michel Gonzalez aux abois, contesté de toutes parts. Six jours plus tard, l'Espagnol est mis à l'écart au profit de Franck Passi son adjoint. Ce dernier finit la saison et entame la suivante en participant activement au mercato. Dès la vente, il est la première victime de JHE qui intronise dans la foulée Rudi Garcia. L'ancien coach de l'AS Rome devient le premier acte de l'OM Champions Project et par la même occasion son étendard pour les prochaines saisons. Un semestre après sa nomination, le statut de Garcia n'a pas varié même s'il subit quelques critiques d'observateurs et supporters impatients. Garcia a obtenu des renforts dès janvier et il pilote le prochain mercato qui sera spectaculaire. Même s'il bosse main dans la main avec Zubizarreta, aucun joueur ne signera à l'OM sans son aval. Sacrée révolution quand on se souvient comment Labrune opérait en totale autonomie lors de sa dernière saison.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages