OM : Après le clash avec Tudor, la catastrophe a été évitée de peu avec Gerson

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Présenté comme un coach à poigne, Igor Tudor n'a pas manqué d'honorer sa réputation. En effet, l'entraîneur de l'OM a eu un gros accrochage avec Gerson à l'issue d'une séance d'entraînement. Et bien que tout soit rentré dans l'ordre, le ton serait sérieusement monté entre les deux hommes, au point que le Brésilien envisage de tout plaquer.

Recruté sur la demande de Jorge Sampaoli, Gerson a vu le technicien argentin quitter l'OM il y a quelques semaines. C'est Igor Tudor qui l'a remplacé très rapidement. Un changement de style qui redistribue les cartes et bien que le Brésilien reste un joueur majeur à Marseille, son statut pourrait légèrement évoluer. D'ailleurs, selon les informations de La Provence, un clash a éclaté entre Gerson et Igor Tudor à l'issue d'une séance d'entraînement. Et si tout est rentré dans l'ordre, le ton serait sérieusement monté entre les deux hommes et cela aurait pu très mal finir.

Gerson a voulu tout plaquer

En effet, dans ses colonnes, L'EQUIPE décrypte le clash entre les deux hommes. Ainsi, au terme d'une séance d'entraînement en Angleterre, Gerson et Igor Tudor ont eu un vif accrochage devant Samuel Gigot, Simon Ngapandouetnbu et Mattéo Guendouzi. Le quotidien évoque même « une dispute mémorable » pour décrire l'accrochage avec entre les deux hommes. Et la colère du Brésilien aurait également été marquante. « Il voulait prendre ses affaires et partir », révèle même un joueur de l'OM. Gerson aurait même quitté pendant un temps le complexe de St George's…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles