OM : Après le gros clash entre Tudor et Gerson, une nouvelle révélation troublante tombe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis son arrivée à l’OM, Igor Tudor fait beaucoup parler par son style de management, qui aurait déjà fait des étincelles en interne. Le successeur de Jorge Sampaoli aurait en effet eu un gros accrochage avec Gerson à l’issue d’une séance d’entraînement, au point que le Brésilien aurait songé à quitter le stage en Angleterre. Cependant, une autre version est présentée par le club phocéen.

Avec le départ de Jorge Sampaoli, Gerson a vu partir l’un de ses principaux soutiens à l’OM. En effet, c’est l’entraîneur argentin qui avait demandé le recrutement de l’ex joueur de Flamengo pour plus de 20M€. Cette saison, l’international auriverde devra donc faire sans Jorge Sampaoli, et avec Igor Tudor, choisi par Pablo Longoria pour assurer la succession de l’ancien sélectionneur de l’Albiceleste. Un changement de style qui fait réagir en interne. Il y a quelques jours, La Provence indiquait en effet que la méthode Igor Tudor se faisait remarquer au sein de l’OM. Le Croate demanderait énormément à ses protégés, et visiblement, le ton utilisé par l’entraîneur croate ne serait pas toujours amical. De quoi créer un premier clash.

La grosse dispute entre Gerson et Tudor

Ce jeudi, La Provence a révélé un accrochage musclé entre Igor Tudor et Gerson. Les deux hommes auraient eu une altercation mardi lors de l’entraînement à huis clos. Un clash confirmé par L’Équipe, qui évoque même une « dispute mémorable » entre l’entraîneur de l’OM et son joueur, au point que ce dernier aurait songé à claquer…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles