OM - Clash : Alvaro, Rothen… Cette improbable polémique qui a enflé à Marseille !

·1 min de lecture

En réponse aux propos tenus par Gilbert Brisbois et Jérôme Rothen concernant Alvaro Gonzalez, l’Olympique de Marseille a réagi ce samedi par le biais de son directeur de la communication, Jacques Cardoze, pour réclamer des excuses publiques et des sanctions de la part de RMC. Une polémique dont s’est également mêlée l’UNFP, obligeant les principaux concernés à s’expliquer.

Connu pour son gros caractère et son vice, Alvaro Gonzalez a fait parler de lui cette semaine en étant l’auteur d’un geste dangereux sur Randal Kolo Muani lors de la rencontre entre le FC Nantes et l’OM. Au moment d’analyser l’action mercredi, le journaliste de RMC Gilbert Brisbois a alors qualifié le défenseur espagnol de « garce » pour évoquer le vice du joueur, avant que Jérôme Rothen n’en rajoute une couche le lendemain, employant les termes « double garce » et « double salo** ». Une sortie qui n’est absolument pas passée auprès de l’OM, qui a officiellement pris la parole ce samedi par le biais de de son directeur de la communication, Jacques Cardoze. « Les propos tenus par Gilbert Bribois et Jérôme Rothen à l’égard d’Alvaro Gonzalez dans l’émission "Rothen s'enflamme" du 2 décembre sont inadmissibles. Rien ne peut justifier d’insulter un joueur. Les médias ont un devoir d’exemplarité dans le respect des personnes. L'OM demande à RMC de formuler des excuses publiques à Alvaro Gonzalez et que des sanctions soient prises contre les auteurs de ces propos. Le club se réserve le droit de porter l’affaire devant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles