OM: "Nos concurrents directs doivent bien rigoler", s'agace Rudi Garcia

Très déçu par la prestation de ses joueurs, ce samedi au stade Vélodrome, face à Dijon (1-1), le coach de l’OM, Rudi Garcia, craint de devoir "regarder l’Europa League à la télévision" la saison prochaine.

Rudi Garcia a très peu goûté le match de ses joueurs. Tenus en échec au Vélodrome contre Dijon après une première période totalement ratée. Leur coach a alors égrené les critiques sous la forme d’un inventaire peu flatteur. "Un manque d’implication, un manque d’investissement, des fautes techniques, a constaté le technicien en conférence de presse après la rencontre. Manque de caractère, manque de tout, manque de première période."

Garcia: "Une très grosse contre-performance"

Car les Olympiens sont rentrés au vestiaire menés sur leur pelouse (0-1). "Quand on ne joue qu’une période en Ligue 1, on ne peut pas gagner les matchs, a sèchement analysé Garcia malgré le nul obtenu grâce à l’égalisation sur coup-franc direct de Dimitri Payet. […] Ce n’est qu’à cause de nous si on n’a pas gagné ce soir. On a perdu deux points en route donc c’est une très grosse contre-performance, un très mauvais sprint final lancé pour nous."

A lire aussi >> Des Marseillais sans idées, Payet esseulé, trop d'agressivité... le débrief d'OM-Dijon

La Ligue Europa paraît bien loin

Sûrement un excès de confiance selon l'ancien coach de la Roma. "On a cru qu’en étant simplement l’Olympique de Marseille et qu’en entrant sur le terrain au Vélodrome, [cela suffisait] pour gagner, a-t-il poursuivi, remonté. On voulait mettre la pression à nos concurrents directs, ce...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages