OM : confirmer l'été pour rêver du printemps