OM : Corruption, Ligue des champions... Accusé, l'OM contre-attaque

Journaliste pour Libération, Grégory Schneider a remis au centre des débats les affaires de corruption, qui avaient pollué l'actualité de l'OM et la fin de l'ère Bernard Tapie à Marseille. Une sortie, qui a fortement irrité le club marseillais, et notamment Jacques Cardoze. Responsable de la communication au sein de la formation, l'ancien journaliste réclame des excuses publiques de la part du chroniqueur de la Chaîne L'Equipe.

Programme phare de la Chaîne L'Equipe, L'Equipe du soir organise des débats portant sur le football. Ce 11 août, les chroniqueurs présents sur le plateau devaient répondre à cette question : « L’OM est-il le plus grand club de France ' ». Certains ont répondu affirmativement à cette question. D'autres, comme Grégory Schneider, a laissé éclater sa colère, remettant au goût du jour les affaires de corruption, qui avaient pollué l'actualité de l'OM dans les années 90. « Je ne peux pas admettre de mettre le label de plus grand club français, à un club qui a fait ça au foot. C’est à dire qui a empoisonné des adversaires, qui a corrompu des arbitres, qui a corrompu des adversaires, qui a acheté une Ligue des Champions » avait déclaré le journaliste de Libération.

« Votre venin est tellement visible »

Une déclaration, qui est arrivée aux oreilles de Jacques Cardoze, responsable de la communication de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com