OM : Dimitri Payet, capitaine déchu

Il fallait l'entendre pour comprendre. Dimanche dernier, sur les coups de 20h30 au stade Vélodrome, le speaker local se lançait à gorge déployée dans l'énumération des noms des titulaires marseillais, en finissant par celui du coach Igor Tudor. Une bronca assourdissante directement adressée au technicien croate est alors tombée des travées, comme si l'OM était déjà quinzième de Ligue 1 fin décembre et que les tribunes avaient trouvé leur bouc émissaire. Comment expliquer un tel désamour si précoce pour un entraîneur qui n'a toujours pas vécu une seule minute officielle à la tête du club ? Sans doute par les informations sorties ici et là, selon lesquelles celui qui est décrit comme un tortionnaire se serait déjà pris le chou avec les chouchous des supporters et surtout, par la mise sur le banc inattendue de Dimitri Payet dès la première journée du championnat. Une expérience renouvelée ce dimanche à Brest, où le meneur de jeu a dû se…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com