OM : la faute à...

SO FOOT
·1 min de lecture

Premier point, incontestable : l'invasion de la Commanderie et les dégradations qui ont suivi relèvent du délictueux. Si les supporters peuvent se considérer comme les vrais propriétaires d'un club, il existe peu de chance pour que la justice adopte également cette vision d'une propriété "collective" privée de l'OM en tant que SAOS, ce qui aurait pu donner le droit à certains fans de vandaliser leur propre bien. De même, si Álvaro González a été touché par un projectile à l'occasion de ces événements. En espérant que les bons coupables seront poursuivis, et non seulement des personnes pour leur appartenance à tel ou tel groupe, ces faits ont conduit au report d'un match de football : celui entre l'OM et Rennes, prévu samedi soir. Un fait assez rare pour être signalé.

Mais pourquoi ?


Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com