OM : Franck Passi confirmé par ses dirigeants

Christophe Varret
90Min

​Margarita Louis-Dreyfus et Vincent Labrune sont accaparés à trouver un repreneur crédible le plus vite possible pour l'Olympique de Marseille. La recherche de l'entraîneur passe alors au second plan.

Franck Passi reste la solution de facilité

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La vente de l'Olympique de Marseille est attendue avec impatience par tout le peuple marseillais. Tous ? Non. Un irréductible phocéen, Franck Passi, souhaite certainement que la transition dure quelques mois supplémentaires. Il y a fort à parier qu'un repreneur arrivant avec des moyens financiers importants vienne avec ses idées, à commencer par un nouvel entraîneur.


Or dans son édition du jour, L’Équipe nous informe que les dirigeants marseillais ont des priorités bien définies et celle du changement d'entraîneur n'en fait pas partie. Dans un moment plus qu'incertain pour le club, un contrat de deux ans pour un nouvel entraîneur n'est pas envisageable et la solution de facilité devrait donc être privilégiée avec la reconduction de Franck Passi comme coach de l'OM jusqu'à l'éventuel rachat. Une occasion parfaite pour montrer qu'il est capable d'être un numéro un, comme il en est persuadé.

Avec quelles idées et quels moyens ?

Autre argument qui confirme la reconduction de l'intérim de Franck Passi, la réunion à laquelle il a participé avec ses dirigeants et Basile Boli concernant le contour du prochain effectif marseillais. 


Certains diront que cette confirmation marque un nouveau manque d'ambition mais dans l'optique d'une priorité à une revente, le mercato joueur comme entraîneur sera fait de brics et de brocs. Entre les joueurs en fin de contrat (N'koulou) et les joueurs voulant quitter le club (Mandanda, Lassana Diarra, Alessandrini...), la reprise de l'OM risque d'être difficile. Le mercato sera forcément low-cost, les recruteurs marseillais cherchant principalement des joueurs libres ou en prêt.

Reste à savoir si Franck Passi , certainement encore accompagné du coordinateur sportif ou adjoint Basile Boli, aura les épaules pour débuter une saison en tant que numéro 1. Ses choix tactiques, son manque de charisme et surtout ses changements incompris, notamment en finale de Coupe de France, font de lui un coach peu apprécié par le public du Stade Vélodrome. 


En ce début de campagne d'abonnement, pas sûr que les supporters marseillais se ruent aux guichets dans ce contexte plus que brouillon



À lire aussi