OM, Gomis : "Tu rêves de jouer à Saint-Etienne quand tu joues à Sochaux"

Bafétimbi Gomis ne sait toujours pas s'il portera encore les couleurs de l'OM en 2017-2018.

Arrivé à l'Olympique de Marseille l'été dernier en prêt de Swansea, Bafétimbi Gomis réalise une belle saison sous le maillot des Phocéens. Bien évidemment, l'avenir de l'attaquant français est au centre des discussions et ce dernier s'est confié à ce sujet sans langue de bois. S'il avait avoué être resté attaché à l'ASSE, Bafétimbi Gomis a écarté un éventuel retour dans le Forez.

"Le lien qui me lie aujourd’hui à Saint-Etienne est affectif. Quand on joue à l’OM, on ne peut pas rêver de jouer à Saint-Etienne. Avec toute l’humilité que je dois avoir là-dessus. Tu rêves de jouer à Saint-Etienne quand tu joues à Sochaux, parce que tu as une progression. Mais quand tu joues à Marseille, en toute sincérité, ce n’est pas une progression de retourner à Saint-Etienne, avec tout le respect que je dois à ce club. Aujourd’hui, je suis capitaine de l’OM. J’ai la chance de participer à ce début de projet. Et je suis à 100% investi. On sait tous que je ne peux pas jouer à Saint-Etienne parce qu'ils ont leur salary cap et je ne peux pas rentrer dans ces finances-là", a expliqué Bafétimbi Gomis à RMC.

L'attaquant de l'OM est conscient de ne pas avoir sa place en équipe de France pour le moment : "C'est de ma faute. Je n'ai pas été assez bon pour que vous me posiez la question des Bleus. Ce n'est pas une chose à laquelle je pense aujourd'hui. Je connais très bien Didier Deschamps, qui est un bon sélectionneur, qui n'a jamais fermé la porte à qui que ce soit. À moi d'être bon avec l'OM. Et si je dois revenir, je reviendrai avec plaisir. Mais aujourd'hui, cette question n'a pas lieu d'être posée. J'ai un certain âge qui fait que je prends beaucoup plus de recul sur ça. Si je dois y aller, ce sera avec grand plaisir et je donnerai le meilleur de moi-même, comme je l'ai toujours fait, comme je le fais avec Marseille. Si je n'y vais pas, je serai supporter de cette équipe de France".

Il a livré son regard sur sa saison : "Je pense me sentir beaucoup plus fort qu'il y a quelque temps. Le fait de partir à l'étranger m'a fait progresser, m'a endurci. Ça ne s'est pas passé comme je l'espérais, donc je suis revenu avec beaucoup d'appétit. Et le contexte de ce club en reconstruction, ça t'aide à te surpasser. Je suis à maturité, je me connais parfaitement. J'appartiens aussi à un bon collectif. Dès le début de saison, je savais qu'on n'aurait pas la chance d'avoir de grandes individualités comme ce fut souvent le cas à l'OM, donc il a fallu s'appuyer sur un collectif, qui jusqu'à présent a pas mal fonctionné".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages