OM : Igor Tudor reçoit un gros coup de pression

Alors que la trêve internationale touche à sa fin, l’Olympique de Marseille s’apprête à entamer un marathon jusqu’à la Coupe du monde. Les joueurs d’Igor Tudor vont disputer 11 matches en 44 jours, un calendrier périlleux qui va obliger l’entraîneur phocéen à faire certains choix comme l’explique Didier Farrugia, ancien préparateur physique de l’OM.

Après cette trêve internationale, les clubs s’apprêtent à retrouver la compétition avec un calendrier surchargé en raison de la Coupe du monde qui approche (20 novembre – 18 décembre). L’Olympique de Marseille va notamment devoir enchaîner les matches dans un laps de temps très court, à savoir 11 rencontres en l’espace de 44 jours, et cela commencera dès vendredi avec un déplacement à Angers. Alors que le club a déjà été confronté à certaines indisponibilités avant la trêve (Dimitri Payet, Éric Bailly, Chancel Mbemba, Samuel Gigot), Igor Tudor devra se montrer habile pour permettre à ses joueurs d’échapper aux blessures.

« Les joueurs sont trop sollicités, avec un match tous les trois jours depuis bientôt deux mois »

Ancien préparateur physique de l’OM, Didier Farrugia n’hésite pas à mettre la pression sur Igor Tudor. « Au cours de la première semaine de coupure, j'aurais programmé de la régénération pour les joueurs n'étant pas partis en sélection ; la deuxième, j'aurais travaillé…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com