OM : Jacques-Henri Eyraud menacé de mort sur les réseaux sociaux après la conf' de Villas-Boas

J.L.

FOOTBALL - Le président de l'OM a porté plainte après que son adresse a été révélée sur les réseaux sociaux

C’est une journée qui pourrait bien constituer un tournant dans la saison marseillaise, pourtant exemplaire sur le terrain. Jacques-Henri Eyraud a été menacé de mort sur les réseaux sociaux, où son adresse a été révélée dans l’après-midi. Selon L'Equipe, le président de l'OM a été entendu par la police et a décidé de porter plainte dans la soirée.

Une triste conséquence de la conférence de presse de Villas-Boas plus tôt dans la journée, au cours de laquelle l’entraîneur portugais a manifesté sa surprise après la nomination d’un conseiller spécial à la présidence, sous-entendant très clairement qu’il pourrait partir à la fin de la saison si Zubizaretta n’était pas conservé.

Peu après cette déclaration, un internaute a assuré sur Twitter qu’il allait « démembrer » Jacques-Henri Eyraud, avant de publier l’adresse du domicile du président de l’OM, accompagnée du commentaire : « #PrimeSurLaTêteDeJHE ».

Retrouvez cet article sur 20minutes

À lire aussi :
OM : « Tu manqueras à tout le monde », Villas-Boas rend hommage à Paulo Gonçalves, mort sur le Dakar
OM: Coup de clim' à Marseille... AVB critique l'arrivée d'un nouveau dirigeant et lie son avenir à celui de Zubizarreta
OM : « Course-poursuite » avec Zubi, cafés à la Commanderie… « Titi c’est toi le boss » raconte son mercato

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi