OM : Jorge Sampaoli reçoit une réponse claire pour Arkadiusz Milik !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Jorge Sampaoli ne s’est pas gêné en conférence de presse vendredi pour affirmer que l’une des raisons des problèmes rencontrés par Arkadiusz Milik était due à un déficit de placement, la légende de l’OM Jean-Pierre Papin a volé à la rescousse du Polonais.

Depuis le début de la saison, contrairement à ses premiers mois lors de l’exercice précédant, Arkadiusz Milik affiche certaines difficultés à se fondre dans l’animation offensive mise en place par Jorge Sampaoli. En effet, depuis son retour de sa blessure au genou, Milik n’a trouvé qu’à une seule reprise le chemin des filets en Ligue 1 face à Lorient. Et bien qu’il ait su se montrer décisif en Ligue Europa et en Coupe de France, son rendement n’est plus le même qu’auparavant. De quoi alerter l’entraîneur de l’OM ? À l’occasion de son passage en conférence de presse vendredi, Sampaoli n’a pas manqué de souligner le passage à vide de l’international polonais. « Sa relation dépend des joueurs qui attaquent l'espace, c'est un tout. Il lui manque un petit quelque chose dans la surface. Il y a aussi le bon tempo pour lui donner le ballon, on ne l'a pas toujours. On travaille en vidéo. Il n'est pas toujours au bon endroit pour se créer des occasions ». Pour Jorge Sampaoli, les maux tactiques d’Arkadiusz Milik seraient donc entre autres dûs à un problème de placement. Cependant, pour Jean-Pierre Papin, le problème est plus profond et complexe que celui évoqué par l’entraîneur de l’OM.

« Quand on évolue avec ce type d’attaquant,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles