OM : Kyril Louis-Dreyfus 8e propriétaire de club le plus riche d’Angleterre

Emmanuel Bernard
·2 min de lecture
Kyril Louis-Dreyfus Sunderland Premier LEague
Kyril Louis-Dreyfus Sunderland Premier LEague

Kyril Louis-Dreyfus est le nouveau patron du club de Sunderland.

C’est cette fois officiel, Kyril Louis-Dreyfus revient dans le monde du football. Devrait-on plutôt dire qu’il y rentre de plein pieds, mais le jeune homme de 23 ans n’est pas étranger à la chose du ballon rond. Bien au contraire, il la vit depuis son enfance, quand son père Robert, puis sa mère Margarita ont veillé aux intérêts de l’OM, avant de céder le club à McCourt. Depuis, Kyril Louis-Dreyfus conserve 5% du capital du club et aujourd’hui, le voilà majoritaire, chez les Black Cats de Sunderland.

Kyril Louis-Dreyfus nouveau propriétaire de Sunderland

Une équipe référence au Royaume-Uni, dotée d’infrastructures de top niveau mais relégué en League One (3e division), en raison de soucis financiers. « KLD » arrive aux commandes pour remettre de l’ordre dans la comptabilité et de l’envie, sur le terrain pour propulser l’équipe à l’étage supérieur (Sunderland est présentement onzième de son championnat). Pour cela, le nouveau va pouvoir s’appuyer à la fois sur ses connaissances du milieu et plus largement du monde des affaires qu’il appréhende depuis son plus jeune âge. Et sur la fortune familiale.

Les Black Cats avant de revenir à l’OM plus tard ?

Laquelle est estimée par le magazine Forbes, en cette année 2020, proche de 5,6 milliards dollars (4,6 milliards d’euros), ce qui équivaut à la huitième plus conséquente, à l’échelle de tout la discipline en Angleterre. Kyril Louis-Dreyfus se glisse ainsi entre la famille Glazer, aux commandes de Manchester United (fortune à près de 5 milliards) et l’homme d’affaire chinois, Guo Guangchang, derrière les Loups de Wolverhampton. Sa fortune est estimée à 7,2 milliards de dollars. Cheikh Mansour, demi frère de l’émir d’Abou Dabi, domine la catégorie avec 20 milliards de dollars. KLD est l’un des héritiers de l’empire familial, séculaire, depuis le 19e jusqu’à nos jours, elle est surtout tournée vers le commerce de négoce, le transport maritime. Et par passion commune entre certains (pas tous) les membres, pour le football.