OM : L'OM sort du silence après la polémique, le pire est à prévoir

L’OM s’est incliné mardi soir face à l’Eintracht Francfort (0-1), pour le compte de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Au-delà de la défaite, les Marseillais pourraient être sanctionnés pour les incidents qui ont eu lieu pendant la rencontre. L’UEFA a annoncé avoir ouvert une procédure disciplinaire à l’encontre de l’Olympique de Marseille, mais également du club allemand.

L’OM est déjà dos au mur. Défaits par l’Eintracht Francfort mardi soir (0-1) en Ligue des champions, les Marseillais n’ont toujours pas gagné le moindre point dans la compétition. Au-delà du terrain et des performances sportives, l’Olympique de Marseille a désormais un autre problème en tête. Pendant la rencontre, le parcage visiteur et une partie des supporters phocéens se sont notamment envoyés des fumigènes. L’UEFA a alors annoncé ce mercredi avoir ouvert une procédure disciplinaire à l’encontre des deux clubs.

L’UEFA ouvre une procédure disciplinaire

Pour l’OM, cinq infractions sont reprochées : jets d’objets, allumage d’engins pyrotechniques, utilisation de lasers, désordre en tribunes et blocage des allées du stade. Du côté de Francfort : jets d’objets, allumage d’engins pyrotechniques, actes de dégradation et comportement raciste. Les Marseillais faisaient déjà l’objet d’un sursis après les incidents survenus la saison dernière face au Feyenoord et Ligue Europa Conference et pourraient donc écoper d’au moins un match à huis clos.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com