OM - Malaise : Après son énorme coup dur, Dimitri Payet sort du silence !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est désormais une certitude, Dimitri Payet manquera les trois derniers matches de la saison de l'OM. Un gros dur pour les Marseillais, mais également pour le joueur qui a exprimé sa grande tristesse de devoir laisser ses coéquipiers se battre sans lui pour conserver la deuxième place.

« On pense que c’est mort ». Ce proche de Dimitri Payet avait raison d'exprimer son inquiétude pour le numéro 10 de l'OM. En effet, par le biais d'un communiqué, le club phocéen a confirmé que la saison du Réunionnais était terminée : « Dimitri Payet a été victime d'une lésion musculaire du mollet bilantée par les examens habituels de référence. Les soins ont été d'ores et déjà démarré mais la récupération totale n'arrivera qu'après la fin du championnat. » Il faut dire que le pessimisme régnait déjà à l'OM depuis jeudi soir puisque Dimitri Payet avait quitté ses partenaires à la 32e minute de jeu de la demi-finale retour de Ligue Europa Conférence contre Feyenoord et avait donc assisté depuis le banc de touche à l'élimination marseillaise (0-0). Et il en sera donc de même pour les trois derniers matches de Ligue 1 de l'OM qui affrontera Lorient, Rennes et Strasbourg. Trois rencontres cruciales dans la course au podium, d'autant plus que l'AS Monaco s'est imposée vendredi soir à Lille (2-1) et revient à hauteur des Phocéens à la deuxième place avec un match en plus. Mais il faudra donc faire sans Dimitri Payet.

L'immense déception de Payet...

Un gros coup dur pour l'OM qui perd son numéro 10 dans…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles