OM - Malaise : Avant le Classique, l’OM entretient le mystère pour Milik !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A quelques heures du choc face au PSG en Ligue 1, l’incertitude plane encore concernant la présence ou non d’Arkadiuz Milik pour ce rendez-vous. Du côté de l’OM, l’espoir est encore présent, mais rien n’est sûr à propos du Polonais.

Totalisant huit victoires consécutives, l’OM arrive avec le plein de confiance au Parc des Princes pour disputer le Classique face au PSG. Après avoir valider leur ticket pour le dernier carré de l’Europa League Conférence, les hommes de Jorge Sampaoli vont désormais tenter de continuer sur leur lancée et faire tomber l’actuel leader de la Ligue 1 afin notamment de consolider leur deuxième place au classement, synonyme de Ligue des Champions la saison prochaine. Ce dimanche, Sampaoli va donc devoir trouver la solution pour vaincre la bande à Mauricio Pochettino avec ses stars que ce sont Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé. Si l’OM veut y arriver, il faudra alors compter sur ses meilleures armes. Bien évidemment, les regards se tournent notamment vers Dimitri Payet qui réalise actuellement une saison exceptionnelle. Mais qui l’accompagnera sur le front de l’attaque ? Cela fait maintenant plusieurs jours que l’incertitude plane concernant la présence ou non d’Arkadiusz Milik, lui qui a été touché physiquement dernièrement. Le Polonais sera-t-il alors au rendez-vous pour affronter le PSG ou non ? Sur la Canebière, on veut encore y croire…

« Il se sent beaucoup mieux là »

A la veille du Classique face au PSG, Jorge Sampaoli n’a donc pas pu échapper aux…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles