OM - Malaise : Gerson, Alvaro, Mandanda... Sampaoli règle ses dossiers brûlants !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Présent en conférence de presse en marge du déplacement à Lille dimanche, Jorge Sampaoli en a profité pour mettre les choses au clair concernant ses choix et la forme de certains joueurs.

Après un excellent début de saison, l'Olympique de Marseille connaît ses premiers couacs. En effet, après le nul concédé contre le Lokomotiv Moscou (1-1), le club phocéen a perdu contre le RC Lens (2-3) en Ligue 1 avant un nouveau score de parité en Ligue Europa face à Galatasaray (0-0) ce jeudi. Par conséquent, les première critiques arrivent sur le rendement de certains joueurs, mais également sur les choix de Jorge Sampaoli qui n'hésite jamais à prendre d'énormes décisions. Et forcément, dès que les résultats sont un peu moins bons, ces choix sont pointés du doigt, surtout à l'OM. Mais le technicien argentin n'hésite pas à monter au créneau à l'occasion de son passage en conférence de presse ce vendredi, en marge d'un déplacement à Lille déjà très important.

Sampaoli justifie ses choix

Le premier thème sur lequel s'est prononcé Jorge Sampaoli n'est autre que Gerson. En effet, recruté pour près de 25M€, le Brésilien peine justifier cet investissement. Mais l'entraîneur de l'OM défend son joueur : « Son meilleur poste c'est organisateur du jeu depuis l'axe du terrain. Il a montré un bon niveau ici, il a été appelé en sélection, ce n'est pas rien. On lui demande qu'il participe plus au jeu et qu'il s'adapte au rythme de la Ligue 1 pour faire la différence. Il doit se mettre au niveau du tempo ici.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles