OM - Malaise : Sampaoli lâche une terrible annonce à Mandanda...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Présent en conférence de presse ce vendredi, Jorge Sampaoli s'est prononcé sur la concurrence entre ses gardiens de but. Et s'il a conscience de l'importance de Steve Mandanda dans l'histoire de l'OM, le technicien argentin prévient clairement l'international français.

Cet été, Pablo Longoria a décidé de faire un choix très fort sur le marché des transferts en recrutant un gardien de but afin de concurrencer Steve Mandanda. En effet, alors que le contrat de Yohann Pelé prenait fin, Jorge Sampaoli a rapidement fait savoir à sa direction qu'il ne souhaitait pas simplement une doublure, mais bien un numéro 1 bis. L'objectif est double. Tout d'abord, en mettant sous pression Mandanda, Sampaoli espère maintenir alerte l'international français et le pousser dans ses retranchements alors que jusque-là, il n'avait pas été mis en danger dans les buts de l'OM. L'autre objectif est bien évidemment de préparer sa succession. Et pour cause, Steve Mandanda à 36 ans et ne représente plus l'avenir de l'OM. Enfin, dans sa philosophie de jeu, Jorge Sampaoli a besoin d'un gardien de but qui dispose d'un jeu au pied performant, ce qui n'est pas le point fort de l'ancien Havrais. Pour toutes ses raisons, le club phocéen a obtenu le prêt avec option d'achat de Pau Lopez.

«Il y a un présent et un partenaire devant lui aujourd'hui»

En début de saison, la concurrence semblait d'ailleurs très saison, et Steve Mandanda se montrait compréhensif concernant le choix de l'OM. « C'est aussi le football, les postes…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles