OM - Malaise : Villas-Boas, Eyraud, Alvaro Gonzalez ... L'OM au bord de l'implosion ?

Dan Marciano
·1 min de lecture

La défaite de l’OM face à Nîmes ce samedi a entraîné la colère de Jacques-Henri Eyraud, qui n’a pas hésité à se rendre dans le vestiaire afin d’exprimer son mécontentement. Irrité par cette nouvelle contre-performance, André Villas-Boas aurait songé à quitter l’OM avant de reprendre ses esprits et d’adoucir son discours.

L’OM a subi ce samedi une nouvelle défaite en championnat face à Nîmes. La défaite de trop pour les responsables marseillais et notamment pour Jacques-Henri Eyraud, qui s’est entretenu avec le groupe ce dimanche. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le président phocéen n’a pas mâché ses mots. Le dirigeant serait entré dans une colère noire, n’hésitant pas à mettre la pression sur certains joueurs en fin de contrat. Florian Thauvin, Valère Germain et Jordan Amavi sont concernés par un départ en fin de saison. « Vous devez arrêter de se faire des films sur vos prochains contrat surtout après joué comme hier (samedi). Vous avez 48h pour aller voir le coach ou Pablo et dire si vous comptez rester professionnels jusqu'au bout. Sinon, vous aurez 13 jours pour trouver un club » aurait confié Jacques-Henri Eyraud dans des propos rapportés par l’AFP.

L'énorme coup de gueule d'Eyraud

« Il nous a dit que notre match était pathétique, qu’on était pourri gâté et qu’on s’est fait marcher dessus par le dernier de Ligue 1, qu’on avait aucune envie. On l’a rarement vu comme ça. Le prez (le président) était furieux. Il a dit qu’on était indigne de porter le maillot et qu’on…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com