OM, Maxime Lopez en pleine croissance

Dès sa prise de fonction en octobre, Rudi Garcia a repéré Maxime Lopez. Le milieu de terrain âgé de seulement 18 ans avait tout pour lui plaire. Technique, simplicité et gros volume de jeu. Le fait qu'il soit issu du centre de formation de l'OM était un plus non négligeable au moment de marquer son empreinte. Pour son premier rendez-vous, l'entraîneur songe même à le titulariser alors qu'il n'a jamais débuté un match professionnel. Mais ce baptême se déroulant au Parc des princes, Garcia ne prend pas le risque. Mais il n'attend pas bien longtemps avant de lancer dans le grand bain Maxime Lopez.

Ce sera la Juventus pour Monaco

Depuis, le minot a connu 25 titularisations, s'imposant comme un joueur majeur de l'OM. Pour Lopez, natif de Marseille et formé au FC Burel, un club de la ville, c'est un rêve éveillé. Pour lui, tout s'accélère. Il signe une prolongation de contrat jusqu'en 2021 qui lui offre un salaire plus conforme à son nouveau statut. Au fil de ses prestations convaincantes, Lopez devient le symbole du nouveau projet de l'OM que souhaite mettre en place Frank McCourt. Revers de la médaille, Lopez doit assumer.

Le Marseillais tient son rang mais semble marquer le pas au début du printemps. A-t-on donné trop de responsabilités aux frêles épaules d'un joueur de 19 ans ? Ou est-ce un problème physique ? Maxime Lopez est parfois placé sur le banc par Rudi Garcia. Et si la raison était tactique ? Dans un 4-3-3, Lopez occupe un rôle de relayeur. Dans un 4-2-3-1, une position basse lui est moins favorable car il manque d'impact athlétique. Et pour celle de meneur de jeu axial derrière l'attaque, qui lui convient bien, il est en concurrence avec Dimitri Payet et Morgan Sanson.

Remy Cabella Maxime Lopez Bastia Marseille Ligue 1 21122016

L'arrivée de l'ancien Montpelliérain a également eu un impact sur Maxime Lopez. Plus expérimenté, Sanson s'est adapté très rapidement à l'OM. Auteur de six passes décisives (11 au total), il en est rapidement devenu un rouage essentiel. Lopez souffre un peu de la comparaison. Mais il serait injuste de demander à un minot qui vit sa première saison d'afficher un rendement aussi fort qu'un milieu avec plus de 100 matches de Ligue 1. Car les deux jeunes Olympiens sont complémentaires. Dans un milieu à trois, ils sont les dépositaires du jeu. Leur prestation contre Saint-Etienne (4-0) a démontré qu'ils représentent l'avenir.

Quel sera le rôle de Maxime Lopez ?

S'il parvient à gérer sa croissance, le Marseillais grandira dans le nouvel effectif bâti l'été prochain malgré l'arrivée de plusieurs recrues importantes. Sous le charme, Gérard Gili, ancien entraîneur de l'OM, lui prédit un futur doré. "Il a tout. On a l'impression qu'il a un GPS, il sait se déplacer et il permet ce relais indispensable qui fait franchir une ligne et accélérer, s'enflamme le technicien dans "La Provence". Il est surprenant par sa lucidité et sa manière d'être naturellement à ce niveau. Il n'est pas impressionné par les enjeux, l'ambiance, il est très lucide. Ceux qui réussissent si vite ont le talent et le mental. Ceux qui ont l'un sans l'autre sont voués à disparaître ou à atteindre leurs limites. Il est agréable à regarder, perd rarement la balle, il voit toujours en première intention, et encore, on en est qu'au début. Je suis impressionné. Et Dieu sait si j'en ai vu, des grands joueurs."

En cette fin de saison, Maxime Lopez connaîtra le premier tournant de sa jeune carrière. Désormais lancé, il pourrait bien participer au Mondial U20 avec l'équipe de France. Ensuite, il vivra sa première préparation dans la peau d'un membre à part entière de l'effectif d'un OM qui affichera d'immenses ambitions. Il ne sera plus le gamin qui doit s'incruster. Pour lui, le plus dur commencera...

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages