OM : Milik, Bakambu… Sampaoli annonce la couleur pour son attaque !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis le début de la saison, Arkadiusz Milik déçoit énormément avec l’OM. Mais bonne nouvelle pour le club phocéen, Cédric Bakambu vient de poser ses valises sur la Canebière. De quoi donner d’autres solutions à Jorge Sampaoli qui a fait le point sur son secteur offensif.

Arrivé il y a un an maintenant à l’OM, Arkadiusz Milik avait immédiatement fait forte impression sur la Canebière. Débarqué en provenance de Naples, le Polonais s’imposait alors comme le « grantatakan » recherché par les Phocéens. Pour cet exercice 2021-2022, le joueur de Jorge Sampaoli était donc très attendu, mais pour le moment, le bilan est loin d’être convaincant. Après avoir manqué le début de la saison sur blessure, Milik a ensuite dû faire avec la gestion de l’entraîneur de l’OM. Bien qu’il était disponible, l’attaquant de 27 ans a souvent pris place sur le banc de touche, tandis que c’était Dimitri Payet qui évoluait en tant que faux numéro 9. De quoi susciter de nombreuses réactions, mais même quand Sampaoli lui donne sa chance, Arkadiusz Milik est loin de convaincre. Pour le Polonais, il va donc vite falloir inverser la tendance pour faire taire les détracteurs, mais désormais, il va falloir faire avec la concurrence de Cédric Bakambu. A la recherche d’un élément offensif durant ce mois de janvier, l’entraîneur de l’OM a ainsi vu le Congolais, qui était libre de tout contrat, s’engager avec le club phocéen.

« Milik ? Il lui manque un petit quelque chose dans la surface »

Pour cette seconde partie de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles