OM: la petite pique de Villas-Boas à Trélissac sur la polémique de la recette

L'OM a été pointé du doigt par le président de Trélissac (N2) pour ne pas avoir laissé sa part de la recette en 32e de finale de Coupe de France (1-1, 4-2 tab). Le club phocéen avait officiellement réagi dans un communiqué dans la foulée, justifiant sa position notamment par les prix pratiqués par le club de National 2. André Villas-Boas a été invité à s'exprimer sur cet épineux dossier ce mercredi en conférence de presse avant le match de la 20e journée de Ligue 1 à Rennes (vendredi, 20h45). 

>> revivez la conférence de presse de Villas-Boas en intégralité

Villas-Boas titille Trélissac

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Je ne sais pas, premièrement, je ne suis pas un expert, a d'abord calmé l'entraîneur. Je ne suis pas bien au courant de cette tradition. Des clubs n'ont pas toujours laissé les recettes, y compris Trélissac contre Bergerac (rires)." Au 8e tour de la Coupe de France, Trélissac s'était déplacé sur le terrain de Bergerac, club de National 2 aussi, et n'avait pas laissé la recette, la tradition n'ayant pas lieu dans ce cas. "Ce sont des décisions prises par le président, a conclu Andre Villas-Boas. On n'a pas cette coutume au Portugal. Mais bon... c'est la décision prise, je ne veux entrer là-dedans."

>> Le montant de la recette demandée par Trélissac

La qualité de la pelouse en cause

En revanche, le boss de l'OM a tenu à passer un message à propos de la qualité trop médiocre à son goût de la pelouse du stade de Limoges. "L'ambiance...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi