OM - Polémique : Après les sanctions de la LFP, l'OM ne décolère pas !

·1 min de lecture

Au lendemain de l'annonce de la Commission de discipline, l'OM semble très frustré par les sanctions infligées à son encontre et ne compte pas en rester là.

Quelques semaines après les incidents qui ont émaillé la rencontre opposant l'OGC Nice à l'OM, la Commission de discipline a rendu son verdict. Les Aiglons se sont ainsi vu infliger deux points de pénalité dont un ferme, ainsi que trois matches à huis clos. Un premier a été déjà purgé tandis que le deuxième sera celui contre l'OM à l'occasion du match à rejouer sur terrain neutre. Et oui, la LFP a décidé de ne pas attribuer de vainqueur et de rejouer son match dans son intégralité, sans public et sur terrain neutre donc. De son côté, l'OM ne s'en sort pas indemne puisque son préparateur physique, Pablo Fernandez est suspendu de toute fonction officielle jusqu'au 30 juin tandis que Dimitri Payet écope d'un match avec sursis. Quant à Alvaro Gonzalez, il est suspendu pour deux matches fermes. Ce qu'il a du mal à accepter. « Ici vous avez le coupable », écrit le défenseur espagnol sur Twitter avec une photo des supporters niçois envahissant la pelouse. Jacques Cardoze, directeur de la communication de l'OM, a d'ailleurs déjà annoncé sa volonté de faire appel. « La question de l’appel, on va y penser la semaine prochaine, puisqu’on attend les motivations par écrit, que nous n’avons pas encore. On ne ferme pas la porte, mais on attend », confie-t-il à BFM.

Cardoze affiche son désaccord...

Dans la suite de son intervention, Jacques…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles