OM - Polémique : Jean-Pierre Rivère sort du silence après les sanctions de la LFP !

·1 min de lecture

Deux jours après l'annonce des sanctions de la Commission de discipline de la LFP après les incidents qui ont émaillé la rencontre opposant l'OGC Nice à l'OM, Jean-Pierre Rivère est sorti du silence avec un message clair : il veut tourner la page.

Le verdict est tombé. Quelques semaines après les incidents qui ont émaillé le match opposant l'OGC Nice à l'OM, la Commission de discipline de la LFP a donné ses sanctions. Tout d'abord, alors que les Aiglons menaient 1 à 0 lorsque la rencontre a été arrêtée à la 75e minute de jeu, le match sera à rejouer dans son intégralité sur terrain neutre et à huis clos. Ce sera d'ailleurs l'un des trois matches à huis clos dont a écopé Nice qui a également reçu deux points de pénalité dont un avec sursis. Aucun acteur n'a donc été sanctionné côté Niçois tandis qu'à l'OM, Alvaro Gonzalez et Dimitri Payet sont respectivement suspendus pour deux matches fermes et un avec sursis. Des sanctions qui ne plaisent pas du tout aux Marseillais qui se sont plaints par le biais de leur directeur de la communication, Jacques Cardoze. A l'inverse, Jean-Pierre Rivère semble plutôt satisfait.

«On déplore évidemment ces incidents»

En effet, présent en conférence de presse, le président de l'OGC Nice affiche sa volonté de rapidement passer à autre chose : « Ce qu'il s'est passé est inadmissible. On déplore évidemment ces incidents. Dans notre esprit, il n'est pas question de faire appel sur cette décision. La commission a fait son travail, en profondeur. Elle a pris…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles