OM - Polémique : Préfets, députés... Ça s'emballe après les incidents survenus à Nice !

·1 min de lecture

Le match OGC Nice-OM a été interrompu par un jet de projectile et un envahissement de terrain dimanche. Depuis, les déclarations et critiques déferlent dans la presse française et étrangère.

La 3e journée de Ligue 1 s'est achevée dans la confusion avec cette rencontre entre Nice et l'OM. Une affiche qui promettait un beau spectacle sur le papier, et ce fut le cas sur le terrain. L'OGC Nice menait 1-0 grâce à un but de son international danois Kasper Dolberg. Mais à la 75e minute, la rencontre bascula. Dimitri Payet s'apprêtait à aller frapper un corner lorsqu'il a reçu une bouteille en plastique dans le dos. Enervé par ce jet de projectile, l'international Français renvoie la bouteille vers la tribune Sud. Ce geste déclenche l'ire d'une frange des "supporters" présents dans cette tribune. Une horde débarque sur le terrain, prêt à en découdre avec les joueurs marseillais. S'en suivit de violentes échauffourées entre les joueurs marseillais, niçois, certains membres du staff de l'OM et des supporters belligérants. Une scène surréaliste qui a conduit le procureur de Nice, Xavier Bonhomme à déclencher une enquête préliminaire aux motifs suivants : « entrée sur une aire de jeu d’enceinte sportive troublant le déroulement de la compétition », « jets de projectiles présentant un danger pour la sécurité des personnes dans une enceinte sportive », « utilisation d’installation mobilière ou immobilière d’enceinte sportive comme projectile », « dégradations graves » et « violences volontaires…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles