Les masses salariales des clubs de la L1 2021-22 et leur évolution

·2 min de lecture
Ligue 1 salaires
Focus sur les masses salariales des clubs de la Ligue 1, dans ce contexte économique singulier.

Les clubs qui avaient baissé la leur, entre les saisons 2018-19 et 2019-20, ont été bien inspirés. Aucun ne l’a fait en connaissance de cause, de ce qui allait arriver, c’était d’abord une nécessité que de réduire les dépenses. Et les salaires comptent pour principales, dans la vie d’une équipe de football professionnelle.

+ 24% au LOSC, 11,7% au PSG ou 8,3% à l’ASSE

Déjà trop conséquents pour certains, dans le monde d’avant, le poids de la rémunération des joueurs s’est alourdi, avec la crise sanitaire. Si la moitié des clubs de la Ligue 1 a bouclé la saison 2019-20 en déficit, c’est souvent, par la cause de masses salariales trop pleines. Entre les comptes de 2019 et de 2020 déposés par les formations de l’élite à la DNCG, les salaires ont augmenté selon nos observations, à Sportune, de 8,3% à l’ASSE, 11,7% au PSG, de près de 20% à Bordeaux et du quart au LOSC.

OM, Nantes et Monaco ont réduit leurs masses salariales

On sait aujourd’hui ce qu’il est advenu du club lillois ; il a bouclé la saison suivante, le championnat victorieux, mais la flambée des salaires a été l’une des conséquences de la mise à l’écart du précédent patron, Gérard Lopez. Inversement, ils ont baissé plus ou moins, du côté de l’Olympique de Marseille, du FC Nantes ou de l’AS Monaco et se sont stabilisés à Rennes ou à Nantes.

Huit clubs ont des salaires plus élevés que les revenus générés

Une dernière observation enfin que nous faisons, pour huit des vingts clubs de la Ligue 1 (Angers, Bordeaux, Monaco, Montpellier, Nice, Rennes, Lens et Lorient), cette saison 201-22 : au bilan des comptes au 30 juin 2020, leurs masses salariales dépassaient le produit de l’activité, hors mutation de joueurs. Cela veut dire qu’il doivent compter sur des bénéfices, sur le marché des transferts, pour équilibrer les comptes. Et cela, ce n’est jamais sans danger…

Les masses salariales des clubs de la Ligue 1

Club

Masse salariale en 2020

Evolution sur 1 an

Angers

30,943 M€

+ 9,4%

Bordeaux

72,531 M€

+ 19,9%

Brest

18,668 M€

+ 57,9% (en L2 en 2019)

Voir le tableau complet en page 2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles