OM, PSG, ASSE, OL… Prédictions du classement final de la L1 selon les probabilités

Thomas
·2 min de lecture
Ligue 1 classement
Ce que serait le classement final de la Ligue 1 selon les stats prédictives de FiveThirtyEight

J-5. Ce n’est pas le nombre de jours, mais de journées, qui nous séparent de la fin du championnat de France de Ligue 1, saison 2020-21. Ce week-end s’est disputé la 33e et après elle, bien malin celui qui devinera l’identité du club qui sortira vainqueur de cet exercice. Ils sont quatre à se disputer le titre – le LOSC, le PSG, l’ASM et l’OL – et leur duel se joue dans un mouchoir de poche.

Il reste cinq journée à disputer en Ligue 1 cette saison 2020-21

Six petits points les séparent, tout peut donc arriver d’ici au 23 mai au jour de la fin programmée. Nul ne sait ce qu’il adviendra, en excluant toutefois la glorieuse et nécessaire incertitude du sport, les éléments statistiques et scientifiques permettent de dresser un classement, tel qu’il sera au terme de la saison si la logique des chiffres est respectées. C’est le travail fourni par FiveThirtyEight, sur la base de son indice SPI, mesuré selon une note dite « offensive » et une « défensive », les performances sportives ou la valorisation des collectifs sur le mercato, mesurée par Transfermarkt.

PSG champion. devant le LOSC et l’ASM. L’OM et le SRFC finalement battus par le promu

En prenant cela en compte, il ressort que le PSG sera finalement sacré champion de France, au nez et à la barbe du LOSC, qui mène présentement la course. Le club nordiste terminerait deuxième, et l’AS Monaco suivrait, laissant les regrets à l’OL d’échouer au pied du podium et de la Ligue des champions. Derrière, le mano a mano que se livrent Lens, l’OM et le Stade Rennais pour la cinquième place, primera le promu sang et or, devant les Phocéens et les Bretons, dans cet ordre.

Il n’y aurait pas de miracle pour le FC Nantes, relégué avec le DFCO

En queue de peloton enfin, si Dijon est d’ores-et-déjà condamné à descendre en Ligue 2, il ne devrait pas y avoir de miracle, pour le FC Nantes d’Antoine Kombouaré. Relégables sont les Canaris ce lundi matin, relégables ils devraient rester jusqu’en mai. Quant aux Nîmois, si la tendance se confirme, ils joueront leur survie parmi l’élite, à l’occasion d’un tour de barrage décisif.