OM – PSG : Comparatif des chiffres business du Classique

·2 min de lecture
OM PSG Clasico business
Le stade Vélodrome sera plein pour la visite du PSG qui vient affronter l’OM.

C’était il y a un an, et une dizaine de jours. Le 13 septembre 2020, l’OM dominait le PSG (1-0), pour la première fois depuis près de dix ans. C’est dire si c’était un événement, que l’on mesure plus facilement, à la lecture des chiffres business, des deux camps (voir visuel ci-dessous). Car Marseille et Paris, on le sait, ne jouent pas dans une même dimension. De notoriété, financière, marketing…

Il y a un an, l’OM dominait le PSG sur sa pelouse du Vélodrome

Ce que QSI a fait au PSG, en une grosse décennie à sa tête, est au-dessus de tout autre club du championnat de France. Avant, l’Olympique de Marseille était le club le plus suivi du pays. Désormais, le PSG est sans égal. Sur les cinq réseaux sociaux dominants du moment, il cumule près de 135 millions de followers, contre un dixième (13 M environ), à son adversaire phocéen.

Le budget de Paris est trois fois supérieur à celui de Marseille

Question budget de fonctionnement, celui du Paris Saint-Germain est estimé à 620 millions d’euros, augmenté sur le prévisionnel du début de saison, par l’arrivée inattendue, d’un certain Lionel Messi ; nouveau joueur le mieux payé du club et par ricochet, de toute la Ligue 1. Paris a un budget trois fois supérieur à celui de l’OM, qui n’a pourtant pas à rougir, du reste de la concurrence.

L’argent fait le bonheur, mais ça ne suffit pas toujours

Cet été, Marseille a fait de gros efforts sur le mercato, pour renouveler le collectif de Jorge Sampaoli, avec une balance sur ce marché, négative de 56,1 millions d’euros, grâce au soutien de l’actionnaire. Au PSG, aussi, elle est déficitaire, mais on s’y habitue avec le temps, car le fonds souverain à la tête du club, a des moyens démultipliés sur tous les autres clubs de son championnat. La logique de l’argent est-elle toujours la meilleure ? Sur la durée, oui, il suffit de voir les performances parisiennes en dix ans, pour s’en convaincre. Mais épisodiquement, c’est moins sûr, c’est d’ailleurs comme ça que Marseille a battu Paris, il y a un an. Ou que LOSC est devenu champion de France, contre tous les pronostics.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles