Les recrues les plus chères de l’hiver en Ligue 1 à mi-mercato

Le mercato entre sa deuxième moitié, en France et les choses devraient s’accélérer.
Le mercato entre sa deuxième moitié, en France et les choses devraient s’accélérer.

Le marché des transferts hivernal a débuté le 1er janvier, et à mi-mercato, les clubs de Ligue 1 ne se sont pas beaucoup activés pour recruter. Parmi les trois premières équipes du championnat, si le RC Lens est le plus actif, c’est l’OM qui est le plus dépensier. De son côté, le PSG attend un ou plusieurs départs avant de se décider à se renforcer. Tandis que l’OL, en crise de résultat, a nécessité à se renforcer pour  relancer la machine.

PSG, RC Lens, OM, un trio de tête qui n’a pas la même activité à mi-mercato

D’ordinaire déjà pliée par le PSG, la Ligue 1 s’annonce serrée cette année. En effet, si le club de la capitale est en tête après 19 journées de championnat, il ne possède, avec 47 points, que trois unités d’avance sur son dauphin le RC Lens, et cinq sur le troisième, l’OM. De quoi peut-être donner des idées à ses concurrents. Le club phocéen a recruté Ruslan Malinovskyi en prêt avec une obligation d’achat, qui s’élève à 10 millions d’euros (plus trois millions de bonus). Tandis que les Sang et Or ont décidé de se renforcer avec les arrivées d’Adrien Thomasson et Julien Le Cardinal, pour un total de 6,2 millions d’euros. Le club lensois a plus dépensé sur ce mercato hivernal, que lors des neuf précédents.

Le PSG attend des départs

En difficulté lors de ce début d’année 2023 avec deux défaites à l’occasion des trois dernières rencontres, les dirigeants parisiens, sous vigilance de l’UEFA pour son fair play financier (369 M€ de pertes en 2022, un record), sont forcés de vendre avant de penser à recruter. L’international espagnol Pablo Sarabia, éternel remplaçant depuis sa venue en 2019, devrait plier bagages et rejoindre Wolverhampton. Une fois son transfert officialisé, alors, les dirigeants parisiens mettront tout en œuvre pour faire venir un nouveau joueur.

Un nouveau retour pour l’OL

Après un mercato estival marqué par les retours d’Alexandre Lacazette et de Corentin Tolisso, l’OL observe la même stratégie sur ce mercato de l’hiver. Pour renforcer leur défense, les Gones ont décidé de rapatrier Dejan Lovren. L’international croate n’a, sans surprise, pas réglé les maux lyonnais, puisque pour ses deux premières rencontres en tant que titulaire, lui et les siens ont concédé le nul à Nantes et se sont inclinés face à Strasbourg. Les hommes de Laurent Blanc occupent actuellement à la 9ème place du championnat.

Les recrues les plus chères de l’hiver en Ligue 1 à mi-mercato

6. Kenny Lala, arrivé libre à Brest suite à sa résiliation de contrat avec l’Olympiakos = 0 euro
5. Warren Kamanzi, de Tromso (D1 Norvégienne) à Toulouse = 600 000 euros
4. Dejan Lovren, du Zénith Saint-Pétersbourg à l’OL = 2 millions d’euros
3. Julien Le Cardinal, du Paris FC au RC Lens = 2,3 million d’euros
2. Adrien Thomasson, du RC Strasbourg au RC Lens = 3,9 millions d’euros
1. Ruslan Malinovskyi : prêt avec obligation d’achat de l’Atalanta Bergame à l’OM = 10 millions d’euros + 3 millions d’euros de bonus

Les recrues les plus chères de l’hiver en Ligue 1 à mi-mercato est un article paru sur Sportune