OM, Sanson vise l'équipe de France

L'Olympique de Marseille n'a pu récolter ce samedi sa 7e victoire en sept matches de préparation. Les Phocéens ont été accrochés par les Rangers.

Arrivé cet hiver à l'Olympique de Marseille, Morgan Sanson est largement plus exposé et va surement franchir un palier. Avec la jeunesse dorée sélectionnée par Didier Deschamps lors de la dernière liste de l'équipe de France, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille espère lui aussi être appelé et a envoyé un message à Didier Deschamps.

"Après, quand je vois Tiémoué (Bakayoko), Rabiot, "Coco" Tolisso qui étaient avec moi en Espoirs, ça me donne envie d’y aller. Si eux y sont et que je n’y suis pas, ça veut dire que je dois peaufiner certains points. Ils jouent aussi les coupes d’Europe, donc quand tu es bon, tu es plus apte à être appelé en équipe de France. Le fait de les voir me donne envie d’être de la partie et de pouvoir goûter un jour à cette équipe de France. (...) Il y a aussi des vieux ! (sic) Mais c’est à tous les postes. C’est pour cela que c’est dur de s’inscrire sur le long terme en équipe de France. Il y a toujours des joueurs performants ! Mais ça fait partie de mes objectifs à moyen terme d’y être un jour", a déclaré Morgan Sanson à La Provence.

Le milieu de l'OM a expliqué son choix de rejoindre le club Phocéen : "C’était le club parfait pour moi afin de progresser rapidement, plus vite en tout cas que dans d’autres clubs. En ce qui concerne l’engouement autour du club, la pression, l’ambiance dans le stade, le nombre de supporters... C’est un club qui est en haut de l’affiche et qui reste au-dessus de tous les autres sur le plan médiatique. J’ai voulu me frotter à la concurrence, aussi, pour m’évaluer, me confronter à ça jeune afin de passer un cap rapidement. Je veux que l’OM m’aide à progresser et à atteindre le très haut niveau".

Il a conclu avec les objectifs de l'OM pour la saison : "Mais je suis vraiment focalisé sur mes prestations à l’OM. (...) La qualification en Ligue Europa est en ligne de mire... On va essayer de garder la cinquième place maintenant qu’on y est. Il y a quelques mois, on ne savait pas qu’on y arriverait. Il nous reste huit finales avec des matches décisifs. On a les capacités pour les remporter. Quand j’ai vu que le club était repris par Frank McCourt, avec le président, Andoni (Zubizarreta) et le coach, j’ai senti des ambitions. Ça m’a donné envie de rejoindre l’OM. Quand Rudi Garcia s’est renseigné pour me recruter, je n’ai pas hésité longtemps. Je savais que c’était le club parfait pour moi, celui qu’il me fallait à l’instant T".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages