OM-Tottenham : Igor Tudor ne tient plus la longueur

Alors que les supporters de Tottenham exultent longuement dans le parcage, et n'en finissent plus de chanter, les travées du Vélodrome se vident, dans le silence. Puis les murmures deviennent des débats, au centre duquel se trouve un homme : Igor Tudor. Pourquoi a-t-il sorti Gigot, Veretout, mais pas Sánchez ? Pourquoi laisser Payet sur le banc dans une fin de match où l'OM avait cruellement besoin de maîtrise technique ? Comme souvent cette saison, ce sont les choix de l'entraîneur marseillais qui étaient la principale source de regrets après la désillusion face aux Spurs. Virtuellement qualifiés en C3, les Marseillais n'ont pas verrouillé la fin de match, pas au courant de leur position à ce moment. Pour une fois, le Croate a pris des risques, à l'image de l'entrée de Luis Suárez à la place de Rongier. Mais comme toujours, cela n'a pas payé.

Des changements en question


En football, tout se joue souvent sur…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com