OM : Tudor, clash… Les confidences de Pablo Longoria sur la crise à Marseille

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Entre Igor Tudor et l’OM, l’aventure n’a pas démarré de la meilleure des manières. Outre les résultats en demi-teinte et le fond de jeu critiqué, le technicien croate a été l’instigateur d’accrochages avec Gerson notamment. De quoi créer une mauvaise ambiance qui aurait initié une mini fronde au sein du groupe professionnel, au point où une réunion entre les deux parties a eu lieu mardi après-midi. Président de l’OM, Pablo Longoria s’est défendu ce mercredi sur son choix de faire de Tudor le successeur de Jorge Sampaoli en montant au créneau après ladite entrevue.

Après la présentation des quatre nouvelles recrues de l’OM, à savoir Jonathan Clauss, Ruben Blanco, Luis Suarez et Nuno Tavares, Pablo Longoria a répondu à cinq questions des journalistes présents dans la salle de presse du Vélodrome afin d’évoquer l’actualité mercato de l’Olympique de Marseille, mais aussi, évidemment, le cas Igor Tudor. Un point qui fait couler beaucoup d’encre dans la presse ces derniers jours, mais en qui le président de l’OM place sa totale confiance. « Tout changement, il faut mettre du temps à s'adapter. Dans le football, il y a différentes choses. Je pense que le football va évoluer vers un football plus physique et plus basé sur le jeu de transition. On voulait prendre cette direction. C'est sûr qu'on ne va pas juger le vrai OM d’Igor Tudor dès le mois de septembre. C'est un processus. L'adaptation, l'arrivée de nouveaux joueurs, ça permet de mettre de la vitesse, mais nous, en tant que club,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles