OM : Tudor pousse un coup de gueule, le club lui répond

Alors que la Ligue 1 reprendra ses droits ce week-end après deux semaines de trêve internationale, l’OM reste sur un match nul face au Stade Rennais (1-1) lors de la dernière journée disputée à l’Orange Vélodrome. Une rencontre à l’issue de laquelle Igor Tudor avait fustigé l’état de la pelouse. Martin d’Argenlieu, qui gère l’enceinte marseillaise, lui a répondu.

Défait par l’Eintracht Francfort (0-1) et tenu en échec par le Stade Rennais (1-1) avant la trêve internationale, l’Olympique de Marseille a probablement vécu sa semaine la plus difficile depuis le début de la saison. Avec zéro point après deux journées, la messe est peut-être déjà dite pour une qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

« Il y avait aussi un problème de terrain »

Pour ce qui est de la Ligue 1, l’OM est deuxième, à deux points du premier, le PSG. Pour expliquer le match nul face à Rennes, Igor Tudor avait en partie regretté l’état de la pelouse ce soir-là : « Aujourd'hui, il y avait aussi un problème de terrain. J'en ai déjà parlé à la direction, ça n'est pas facile de jouer rapidement de derrière sur ce terrain », a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre.

« Elle reste parfaitement jouable »

Martin d’Argenlieu, directeur des grands projets à l’OM, lui a répondu. « Il y a eu une forte canicule cet été et tous les terrains ont été…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com