OM, Valbuena : "Pape Diouf incarnait l'OM"

Goal.com

L'Olympique de Marseille et le football français sont en deuil. Pape Diouf, ancien président de l'Olympique de Marseille entre 2005 et 2009, est mort ce mardi soir à l'âge de 68 ans des suites de son infection au Coronavirus à Dakar. Interrogé par L'Equipe, Mathieu Valbuena est revenu sur la façon dont il a appris la disparition de son ancien président et lui a rendu hommage, le remerciant notamment de lui avoir fait confiance à l'OM.

Le foot français rend hommage à Pape Diouf

"Je suis abasourdi, je suis dans mon lit, je n'arrive pas à dormir. J'ai appris lundi soir qu'il était malade, j'ai appelé José (Anigo) et d'autres proches, comme Muso (le kiné Alain Soultanian), Christophe (le docteur Baudot), Jean-Charles (de Bono)... C'est très difficile. Le président qu'il a été... un grand homme, avec un grand coeur. Il avait toujours la banane, toujours le sourire. Il était déconneur, dans l'affectif, mais on était aussi hypnotisé par son discours, il avait beaucoup de charisme", a confessé l'international français.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Une prestance incroyable"

Pape Diouf
Pape Diouf

"La première fois que je l'ai vu, c'était dans son bureau, au moment de signer mon contrat pro, en 2006. Il dégageait une prestance incroyable. Il avait les épaules. Pour moi, c'est le meilleur président de l'histoire récente de l'OM. À son départ, en 2009, il a laissé le club en très bon état. À la Commanderie, il était proche des joueurs, des salariés. Il savait faire passer ses messages, être pointu. Il posait ses trois ou quatre téléphones portables sur la table dans le vestiaire, nous rentrait dedans, et on l'écoutait", a ajouté Mathieu Valbuena.

L'hommage de Noël Le Graët à Pape Diouf, décédé ce mardi à 68 ans

"Cela nous permettait de nous transcender. Après des matches, quand il n'était pas content, il nous remettait dans le droit chemin. Je sais que Marseille va se lever ce mercredi matin et pleurer Pape Diouf. Il aimait l'OM. Il connaissait le football, tous les coins et les recoins du club. Et en interne, au club, certains rêvaient encore de son retour ces dernières semaines. Il incarnait l'OM", a conclu l'ancien milieu de terrain de l'Olympique de Marseille.

Mathieu Valbuena a également rendu hommage à Pape Diouf au micro de RMC : "Il m’a donné ma chance pour jouer dans ce club. C’était vraiment un amoureux de l’OM et un grand homme, avec un grand cœur. Il va vraiment manquer dans le football. Il avait toujours des analyses justes. C’était un formidable président, toujours à l’écoute, aussi dans l’affectif mais qui savait taper du poing sur la table. Il va énormément manquer. Même en interne, à l’OM, on rêvait de son retour. Il aimait rigoler, il avait toujours le sourire, il chambrait énormément. Il avait toujours cette joie de vivre, cette passion. C’était un amoureux inconditionnel de l’OM. En tant que président, il savait être dur quand il le fallait. On prenait énormément de plaisir".

À lire aussi