OM : Valorisation, salaire, clause, les chiffres fous de l’opération Coutinho

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Sur le papier, Coutinho à l’OM, ça donne envie. Mais la réalité des chiffres donne une autre version, à la rumeur d’un transfert.
Sur le papier, Coutinho à l’OM, ça donne envie. Mais la réalité des chiffres donne une autre version, à la rumeur d’un transfert.

Si ce n’était le sérieux Sport, en Espagne, qui l’évoquait, il faudrait se pincer pour croire à la réalité de l’opération. D’ailleurs le média espagnol emploie-t-il le conditionnel, dès qu’il est question d’avancer les données chiffrées qui l’entoure. La rumeur concerne l’OM et le joueur que le club phocéen voudrait, est Philippe Coutinho, milieu offensif du FC Barcelone.

Sampoli courtiserait Philippe Coutinho

Selon Sport, Jorge Sampaoli le désirerait particulièrement, alors que le Barça, cherche à s’en séparer, pour clore le chapitre d’un accident financier trop couteux, et alors que le club doit s’imposer de sérieuses économies. Certes, le Brésilien ne vaut plus les 120 millions d’euros (et 40 en plus, de variables), payés pour lui par les Blaugrana, en 2018. Certes, également, son contrat avance dans le temps, il n’est plus qu’à deux ans de son échéance.

A l’amortissement Coutinho vaudrait 48 M€ pour l’OM

Il faudrait que Barcelone le cède 48 millions d’euros, pour amortir son transfert. Il est toutefois valorisé à moins, par Transfermarkt (à 40 millions d’euros) et moins encore par le Centre international d’étude du sport (CIES), à plus ou moins 25 millions d’euros. Coutinho a sinon une clause libératoire à 400 millions d’euros. Celle que le Barça donne d’ordinaire à ses cracks, qu’il n’a jamais été, après plusieurs saisons pour tant remarquables, chez les Reds de Liverpool.

Encore deux saisons à 35 M€ cumulés à rendre au Barça

Si l’indemnité est déjà couteuse, l’OM pourrait peut-être envisager un prêt, pour s’en faire l’économie. Même en ce cas, reste la très couteuse question du salaire du joueur. L’international auriverde gagne 17,5 millions d’euros brut par an, moins les bonus. C’est trois Strootman et demi, sur la masse salariale du club phocéen. Ou plus largement, le troisième salaire le plus élevé en Ligue 1, après Neymar et Mbappé, au Paris Saint-Germain. C’est comme qui dirait, « monstrueux », et impossible pour Marseille, de l’assumer en totalité. De surcroît, au jour où le journal L’Equipe évoque le bilan comptable de la saison de l’OM, déficitaire, pour la quatrième année consécutive. Il faudra sinon être sacrément persuasif pour convaincre le joueur de rogner sur les 35 millions d’euros cumulés, qu’il peut espérer gagner, d’ici au terme de son contrat, en 2023.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles