OM : Combien vaut désormais Dario Benedetto sur le mercato ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dario Benedetto transfert
Dario Benedetto ne vaut plus autant que l’OM a dépensé pour le recruter.

Nouveau point de chute à venir, pour Dario Benedetto ? La logique voudrait que l’attaquant de l’Olympique de Marseille termine sa saison en Liga, à Elche, où il est prêté pour la saison 2021-2022. Mais dans le cas de l’Argentin, la logique n’est pas celle espérée pour lui, qui vit un exercice compliqué, avec seulement deux buts inscrits en quatorze matchs. L’expérience européenne est compliquée, alors peut-être acceptera-t-il de rentrer au pays, puisque le média La Nacion puis TyC Sports également, assurent que Boca voudrait le récupérer.

Benedetto de l’OM à Elche puis Boca dans une même saison ?

C’est de là que vient Dario Benedetto, avant son passage en France. Pour le recruter il y a deux ans et demi, en 2019, l’Olympique de Marseille a investi 14 millions d’euros, sans en avoir en retour, pour l’investissement. Ses débuts étaient prometteurs, la suite le fut moins, si bien que la cote du joueur sur le marché des transferts est à la baisse régulière, depuis qu’il a rejoint les Bouches-du-Rhône. Estimé par les spécialistes, Transfermarkt et l’Observatoire du football (CIES), il ne vaut plus que 5 millions pour la plateforme allemande, et de 2 à 4 millions donnés par les chercheurs du CIES, en Suisse.

Une valorisation qui baisse sur le marché des transferts

Ça reste faible et même inférieur à la valorisation du joueur pour l’Olympique de Marseille, à l’amortissement sur les quatre ans de son contrat ; il faudrait que le club phocéen le cède 5,25 millions d’euros, s’il doit partir cet hiver. Dario Benedetto est lié à l’OM jusqu’en 2023. Elche aurait une option d’achat pour le recruter définitivement et Benedetto devrait normalement s’y trouver bien, puisque le club est à la propriété de Christian Bragarnik, qui se trouve également être son agent. Mais ses statistiques sont trop justes pour qu’il espère une continuité, à mi-saison. Son retour à Marseille n’est donc pas à exclure, à moins que Boca n’offre cette alternative qui satisferait certainement tout le monde, y compris l’intéressé qui a passé à Buenos Aires, ses plus belles années sportives.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles