OM - Villas-Boas : "Lihadji ? On ne peut pas être otages de ça"

Présent en conférence de presse à deux jours du déplacement à Rennes, l'entraîneur olympien est notamment revenu sur la situation de son jeune ailier.
Présent en conférence de presse à deux jours du déplacement à Rennes, l'entraîneur olympien est notamment revenu sur la situation de son jeune ailier.

Le dauphin du PSG s'apprête à reprendre le championnat par un choc contre son premier poursuivant : Rennes ce vendredi (20h45). À deux jours de la rencontre, André Villas-Boas s'est présenté en conférence de presse pour évoquer l'actualité du club et notamment le dossier Isaac Lihadji après que l'OM ait décidé de se retirer des négociations face au refus de son jeune joueur de signer la proposition d'un premier contrat professionnel.

Mercato - Lille et Dortmund en pole pour Lihadji (OM) ?

"C'est vrai que cela faisait un moment, alors on a décidé de le placer dans la réserve pour le moment et attendre sa décision finale", a tout d'abord précisé le technicien portugais avant de préciser que la possibilité d'un retour à la table des négociations n'est pas totalement exclue.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Notre proposition pour le moment est retirée et s'il démontre un intérêt pour rester, on pourrait faire une nouvelle proposition La dernière n'ayant pas été acceptée, on devait la retirer. Il a une attente autour de lui car il a de la qualité. Le problème est qu'on ne peut pas être otages de cela."

Mandanda et Sanson de retour dans le groupe

Villas-Boas s'est également exprimé sur son adversaire du jour, affirmant qu'il s'attend à un match disputé. "Julien Stephan ? Son niveau d'organisation est bon, il a changé de système en cours de match, là maintenant ils sont bien dans ce 4-4-2. C'est un gros adversaire. Si un nul serait un bon résultat ? Oui je pense franchement. J'étais content du nul à Nantes, c'est la même chose. Je veux profiter de la chance d'écarter un adversaire, mais un nul serait satisfaisant."

Une rencontre pour laquelle l'ancien coach de Chelsea a confirmé les retours de Steve Mandanda et Morgan Sanson. Le gardier de l'équipe de France s'était blessé à la cheville à Metz avant la trêve, manquant le succès contre Nîmes puis le match de Coupe de France à Trélissac.

Enfin, le Portugais s'est à nouveau exprimé sur le mercato hivernal, affirmant ne pas souhaiter voir des joueurs quitter le club. "On n'a pas trop d'intérêt à vendre des joueurs. Le plus facile pour nous, c'est de profiter du moment de l'équipe (qui n'a plus perdu depuis le 30 octobre, ndlr). Ce sont les choix de la direction, je ne peux pas intervenir. Pour des achats ou des prêts, c'est impossible."

À lire aussi