OM, Villas-Boas n'a pas l'intention de démissionner ?

Goal.com

Deuxième de Ligue 1 et directement qualifié pour la prochaine Ligue des champions, l'Olympique de Marseille vivait un rêve éveillé dans le meilleur des mondes, mais en un rien de temps, le club phocéen est retombé dans ses travers avec des affaires délicates en interne. En difficulté financière, l'OM a décidé de se passer d'Andoni Zubizarreta, assez subitement, ce qui a engendré la frustration et l'agacement d'André Villas-Boas, proche du Basque et qui avait déjà lié son arrivée à l'OM à l'ancien directeur sportif du FC Barcelone.

OM, Olmeta : "J'ai envie de m'impliquer à Marseille"

Déjà fortement critiqué par ses supporters et conscient de la réputation de l'entraîneur portugais dans le vestiaire et chez les supporters, Jacques-Henri Eyraud a proposé une prolongation de contrat à André Villas-Boas. Le Portugais aurait décliné cette proposition. Le président de l'OM ne veut pas être responsable du départ de l'ancien technicien du FC Porto. Et selon les informations de L'Equipe, André Villas-Boas, qui aurait dit à son président que l'argent ne serait pas un frein à son départ, ne compterait pas démissionner.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Un poker menteur entre Eyraud et Villas-Boas ?

Villas-Boas Eyraud
Villas-Boas Eyraud

Le quotidien français rapporte que les proches de l'entraîneur portugais ont assuré que ce dernier n'avait pas l'intention de quitter son poste d'entraîneur de l'OM sans la moindre indemnité. En réalité, André Villas-Boas joue la montre, conscient qu'il est en position de force, vis-à-vis de sa direction après le départ de Zubizarreta et étant donné qu'ils n'ont pas de temps à perdre pour préparer la saison prochaine que ce soit avec ou sans AVB.

Mercato - L'OM réclame 35 à 40 M€ pour Morgan Sanson

Qui plus est, André Villas-Boas aurait refusé un pont d'or en provenance de Newcastle, il y a quelques semaines, selon L'Equipe. Autant dire que maintenant que la situation n'est plus la même à Marseille et qu'il n'a pas accepté cette opportunité, il ne risque pas de partir gratuitement. Autrement dit, un poker menteur et une sorte de guerre froide est engagée entre André Villas-Boas et Jacques-Henri Eyraud. Le président de l'OM ne veut pas verser d'indemnités de départ au Portugais, tandis que ce dernier qui n'a pas digéré la tournure prise par les évènements ne compterait pas démissionner et faciliter la tâche à Eyraud.

Selon L'Equipe, il ne ferait toutefois aucun doute que l'entraîneur portugais ne sera plus sur le banc de l'Olympique de Marseille la saison prochaine. Le journal précise que les dirigeants de l'OM ne compteraient pas faire d'autre proposition de prolongation et qu'ils attenderaient patiemment qu'André Villas-Boas les appelle pour s'expliquer sur son refus. L'Olympique de Marseille est au point mort dans ce dossier et a tout intérêt à le régler au plus vite pour éviter de saborder la saison 2020-2021.

À lire aussi