Ons Jabeur éliminée dès le deuxième tour à l'Open d'Australie par Marketa Vondrousova

Ons Jabeur a été en difficulté physique pendant le match. (L. Elliott/Reuters)

Déjà en difficulté au premier tour, Ons Jabeur a été éliminée de l'Open d'Australie dès le deuxième tour par Marketa Vondrousova (6-1, 5-7, 6-1). La n°2 mondiale, strappée au genou, n'a pas réussi à trouver ses sensations.

Le premier match d'Ons Jabeur, déjà, avait alerté. Une bataille remportée, mais en trois sets face à Tamara Zidansek et cette impression tenace qu'elle ne disposait pas à 100 % de ses moyens physiques. Son genou droit strappé n'était pas un bon signe. « Ce n'est pas une grosse blessure mais ça peut m'embêter à certains moments. C'est un gros défi. Je vais essayer de le relever », confirmait la Tunisienne après sa qualification. Jeudi face à Marketa Vondrousova, elle n'a pas réussi à résoudre l'équation et a été éliminée de l'Open d'Australie (6-1, 5-7, 6-1).

lire aussi : Le tableau femmes de l'Open d'Australie

La n°2 mondiale, finaliste des deux derniers tournois du Grand Chelem (Wimbledon 2022 et US Open 2022), va laisser un grand vide dans le tableau mais n'avait visiblement pas les moyens d'aller plus loin en Australie. Son entame de match, catastrophique, ne laissait pas de place à l'optimisme. Après 24 minutes et 18 fautes directes, la Tunisienne lâchait le premier set. Elle semblait sans sensation sur le court et tentait de remettre certaines balles sans parvenir à mettre les jambes. On l'a senti agacée, frustrée voire résignée.

Un duel tchèque au troisième tourElle a pourtant réussi à connaître un petit sursaut. Elle a sorti de sa panoplie quelques coups dont elle a le secret et profité, aussi, d'une baisse de régime de la Tchèque qui s'est mise à faire des fautes. La fin de manche a été un chassé-croisé de break/débreak et à la fin, c'est Jabeur qui est parvenue à s'en tirer. Elle a égalisé à une manche partout mais sans totalement se débarrasser de sa frustration et sans vraiment convaincre sur sa capacité à retrouver ses jambes. La fin du match a confirmé cette impression.

La Tchèque a pris le large très vite, jusqu'à mener 5-0, triple break. Jabeur est allée chercher un jeu mais c'est la seule chose qu'elle a pu obtenir dans cette dernière manche avant de s'incliner puis de s'écrouler dans le couloir qui ramène les joueuses aux vestiaires. Vondrousova, elle, était tout à sa joie et met derrière elle une période très compliquée après une blessure au poignet. Elle affrontera au tour suivant sa jeune compatriote Linda Fruhvirtova qui, à 17 ans, fera sa première apparition au troisième tour d'un Grand Chelem.