Ons Jabeur : «Je vais revenir et remporter un tournoi du Grand Chelem»

Ons Jabeur : «Je vais revenir et remporter un tournoi du Grand Chelem»

Battue dimanche par Elena Rybakina en finale de Wimbledon (3-6, 6-2, 6-2), la Tunisienne Ons Jabeur a ravalé sa déception pour tirer le positif de cette première finale en Grand Chelem et se projeter sur la suite.

« Comment analysez-vous ce match ?
C'est le tennis, il n'y a qu'un vainqueur... Mais pour moi, c'est une très bonne première expérience. J'ai hâte de rejouer une finale. Je suis certaine que j'aurai beaucoup appris de celle-là. Ces deux semaines ont été très positives. Je vais continuer la tête haute. Cela dit, je n'ai pas joué mon meilleur tennis dans les deuxième et troisième sets. Elle est devenue plus agressive, elle entrait beaucoup plus dans le court et m'a mis beaucoup de pression. Je n'ai malheureusement pas trouvé de solution pour m'en sortir. Elle a très bien joué et elle a vraiment mérité de gagner aujourd'hui (samedi).

lire aussi

La Kazakhe Elena Rybakina dispose d'Ons Jabeur et remporte Wimbledon

« Je voulais vraiment ce titre, j'avais même mis le trophée sur l'écran d'accueil de mon téléphone. C'est peut-être parce que je le voulais trop que je ne l'ai pas eu... »

Vous avez reçu le trophée de finaliste. Que représente-t-il pour vous, auriez-vous préféré ne pas l'avoir du tout ?
Non, c'est sans aucun doute positif. Je suis très heureuse de mes résultats. Je ne regrette rien. J'ai tout donné. Je ne perds pas confiance en moi et je sais que je vais revenir et remporter un tournoi du Grand Chelem, c'est certain. Mais c'est le tennis, les défaites en font partie. Je dois en tirer les leçons. Ce n'est que le début. Je voulais vraiment ce titre, j'avais même mis le trophée sur l'écran d'accueil de mon téléphone. C'est peut-être parce que je le voulais trop que je ne l'ai pas eu...

Allez-vous avoir le temps de rentrer en Tunisie, quelle est la suite de votre programme ?
Oui, je vais rentrer peut-être jeudi. Je ne suis pas encore sûre. Notre ministre des Sports a dit qu'une énorme surprise m'attendait. Je ne sais pas à quoi m'attendre. Mais j'ai hâte de revoir les Tunisiens. Ils sont incroyables, ils me soutiennent tout le temps. J'ai besoin de ce soutien pour aller encore plus loin. Je me sens bien, donc je vais probablement rejouer à San José (tournoi WTA 500 sur dur du 1er au 7 août). J'ai besoin de points (de classement). Je suis très en confiance et j'ai envie d'améliorer certaines choses dans mon jeu. Ces dernières semaines depuis Berlin (où elle a remporté le titre avant de venir à Wimbledon) m'ont donné beaucoup de confiance. J'ai hâte d'arriver à la tournée de l'US Open. »

lire aussi

Stefano Vukov, coach d'Elena Rybakina : « J'en étais sûr à 100 % »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles