Onze clubs favorables à un championnat commun entre les Pays-Bas et la Belgique

RMC Sport

Un nouvel obstacle de moins pour la "BeNeLigue". Le projet de création d'un championnat de première division commun à la Belgique et aux Pays-Bas a obtenu l'assentiment de onze clubs et pas des moindres, rapporte le quotidien Het Laatste Nieuws. À Eindhoven, les représentants de six équipes néerlandaises (Ajax, PSV, Feyenoord, AZ, Vitesse, FC Utrecht) et cinq belges (Club Bruges, La Gantoise, Genk, Standard, Anderlecht) ont donné leur feu vert pour continuer les études sur la faisabilité et les potentielles retombées économiques de ce serpent de mer.

Au cours de leur réunion, les dirigeants ont épluché un premier rapport remis par le cabinet Deloitte. Celui-ci présentait les avantages qu'une telle compétition pouvait apporter aux clubs participants, mais aussi à ceux qui n'en seraient pas. Car pour l'heure, l'idée est de mettre en place un championnat régulier à dix-huit clubs, dont dix étant issus des Pays-Bas et huit de la Belgique.

Aux Pays-Bas, la fédération avait calmé le jeu

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Fin octobre, la fédération néerlandaise de football avait d'ailleurs tempéré les ardeurs de certains clubs en faisant savoir que la création de ce championnat était "impossible à court terme". Elle avait néanmoins laissé la porte grande ouverte à des réflexions sur le sujet.

L'idée de cette "BeNeLigue" avait été relancée avec insistance par Bart Verhaeghe, le président du FC Bruges. Il avait affirmé dans une interview au Monde qu'une telle...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi