Open d'Australie (H) - Quentin Halys : «C'est vraiment génial»

L'Equipe.fr
Vainqueur de de l'Américain Bjorn Fratangelo (7-5, 6-1), le Français Quentin Halys se félicitait d'avoir pu enfin sortir des qualifications d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa jeune carrière. Il affrontera lundi au premier tour un autre qualifié, le Norvégien Casper Ruud (137e).

Vainqueur de de l'Américain Bjorn Fratangelo (7-5, 6-1), le Français Quentin Halys se félicitait d'avoir pu enfin sortir des qualifications d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa jeune carrière. Il affrontera lundi au premier tour un autre qualifié, le Norvégien Casper Ruud (137e).Quentin Halys (qualifié dans le tableau principal) : «C'est quelque chose de sympa de se dire qu'on a réussi à se qualifier dans un Grand Chelem. J'ai eu beaucoup de wild card avant, mais cette fois, je me suis qualifié par moi-même. Ça faisait plus ou moins deux ans que je ratais à chaque fois le coche. Mentalement, c'était assez dur. Je me suis mis beaucoup de pression. Cette année, j'ai réussi à passer outre et à faire plutôt trois bons matches, c'est cool !On s'était dit que les wild card allaient me faire passer des étapes. Quand tu joues Nadal (à Roland Garros en 2015) et Djoko (à Melbourne en 2016) sur les Centraux, forcément c'est des bonus. Mais je pense que je n'en prendrai plus d'autres et que j'essaierai maintenant de me qualifier et surtout d'intégrer le plus vite possible les tableaux avec mon classement. Je n'ai pas envie de me sentir redevable toute ma carrière, j'ai envie de faire les choses par moi-même, quitte à perdre en qualifs et à me dire qu'il faut que je retourne bosser. Aujourd'hui, je me suis prouvé que je pouvais me qualifier dans un Grand Chelem et ça c'est vraiment génial.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages